Chaudrée d'automne Orléans Loiret

Une multitude de légumes se retrouvent dans cette chaudrée réconfortante à l'image des couleurs automnales. Prévoyez environ une heure pour la cuisson de ce savoureux plat.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Carrefour Market
(023) 872-6060
88 Rue Faubourg Madeleine
Orléans, Loiret
 
Manudis
(023) 842-2266
2 rue Manufacture
Orléans, Loiret
 
Marché Plus Manudis (Sarl) Franchisé indépendant
(023) 842-2266
2 rue Manufacture
Orléans, Loiret
 
Intermarché
(023) 824-0030
47 Rue Faubourg Bannier
Orléans, Loiret
 
Auchan
(023) 869-5100
Avenue de Verdun
Orléans, Loiret
 
GIL
(096) 502-8392
centre cial Halles Châtelet
Orléans, Loiret
 
Champion
(023) 851-1900
43 av St Mesmin
Orléans, Loiret
 
Carrefour
(023) 824-2100
Ccial place d'Arc 3 rue St Yves
Orléans, Loiret
 
Atac
(023) 866-1030
74 route Olivet
Orléans, Loiret
 
Champion
(023) 851-1900
43 av St Mesmin
Orléans, Loiret
 

Chaudrée d'automne

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes environ
Quantité : 6 à 8 portions

Ingrédients :
30 ml (2 c. à soupe) d’huile de canola
2 oignons hachés
3 branches de céleri émincées
1 litre (4 tasses) de bouillon de poulet
1 litre (4 tasses) de lait
1 jambon fumé Toupie de 375 g (3/4 de lb)
1 feuille de laurier
1 branche de thym
Sel et poivre au goût
375 ml (1 1/2 tasse) de pommes de terre coupées en dés
250 ml (1 tasse) de patates douces coupées en dés
250 ml (1 tasse) de maïs en grains, frais ou surgelé

Préparation :

  • 1Dans une casserole, chauffer l’huile à feu moyen.
  • 2Y faire revenir les oignons avec le céleri.
  • 3Verser le bouillon et le lait.
  • 4Ajouter le jambon, les herbes et l’assaisonnement. Amener à ébullition.
  • 5Couvrir et laisser mijoter 30 minutes à feu doux.
  • 6Ajouter le reste des ingrédients.
  • 7Faire cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres et que la chair du jambon se détache facilement.
  • 8Retirer le jambon de la casserole et le laisser tiédir.
  • 9Le tailler en fines lanières et l'incorporer à la soupe.

Lire la suite de l'article sur le site de Pratico-Pratiques