Brise-bise à carreaux Laon Aisne

Quelle dénomination empreinte de romantisme et de délicatesse! Les rideaux brise-bise, que l'on appelle aussi « rideaux café », jettent un voile sur le monde extérieur et décorent avec charme les fenêtres. Couvrant généralement jusqu'à mi-hauteur, ils se révèlent une solution idéale pour masquer une vue ou une fenêtre sans intérêt.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Picardie Matériel Sarl
(032) 323-0207
 rue condillac
Laon, Aisne

Données fournies par:
Multicartes International
(063) 767-2392
24 rue Jardin Brizard
Laon, Aisne
 
Crystal Computers
(032) 379-0200
20 boulevard Gras Brancourt
Laon, Aisne
 
Euro Techcom
(097) 143-3746
49 rue Henri Barbusse
Laon, Aisne
 
Convergence Laon Informatique Publique (CLIP)
(032) 327-7540
13 Bis place Gén Leclerc
Laon, Aisne
 
Bricorama France
(032) 323-2374
 rue romanette
Laon, Aisne

Données fournies par:
E Progest
(032) 323-7878
19 rue Nestorue Gréhant
Laon, Aisne
 
Mycelium Computer
(032) 323-1230
20 rue Jacques Gallet
Laon, Aisne
 
2 MF Logiciel
(022) 326-2700
56 rue Bousson
Laon, Aisne
 
Héxagri (Sté)
(032) 323-2304
87 rue Léon Blum
Laon, Aisne
 
Données fournies par:

Brise-bise à carreaux

Les rideaux brise-bise sont pensés pour laisser pénétrer les rayons du soleil tout en préservant une certaine dose d´intimité. Dentelle, voilage léger ou cotonnade, tout est permis au moment de leur confection ! Leur installation est facile : une tringle à ressort insérée dans le cadre de la fenêtre suffit.

Éditions Pratico-Pratiques

Le rideau brise-bise demeure l´un des favoris pour la cuisine. Ce modèle se veut très ra­fraîchissant avec ses couleurs lumi­neuses et ses languettes fleuries. Il amène une note réjouissante dans cette cuisine revêtant des tons neutres. Par son petit air campagnard, il s´associe à merveille à la céramique d´aspect vieillot et aux lambris de bois recouvrant les armoires. Une petite tringle en bois était tout indiquée pour un décor aussi richement mouluré.

 

Lire la suite de l'article sur le site de Pratico-Pratiques