À l'abri des regards Troyes Aube

Comment profiter d'un spa sans souffrir du vis à vis avec les voisins ? Quelques conseils pour protéger son intimité...

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Une Maison Pour La Vie
(032) 573-3759
42 rue Turenne
Troyes, Aube
 
Stradim
(032) 583-1212
57 Bis boulevard 14 Juillet
Troyes, Aube
 
Martin (Ets)
(032) 581-4831
53 rue Preize
Troyes, Aube
 
WOOD CONSTRUCTION
(032) 546-2453
19 rue de la foret d' Othe
MARAYE EN OTHE, Aube
 
SACAP
(032) 541-1868
8 rue République
Troyes, Aube
 
Maisons Phénix
(032) 579-6920
8 rue Voltaire
Troyes, Aube
 
SACAP
(032) 541-1868
8 rue République
Troyes, Aube
 
Concept habitation
(032) 541-9452
12 rue des mésanges
Saint parres aux tertres, Aube
 
Une Maison Pour La Vie
(032) 573-3759
42 rue Turenne
Troyes, Aube
 
Stradim
(032) 583-1212
57 Bis boulevard 14 Juillet
Troyes, Aube
 

À l'abri des regards - Décoration

À l'abri des regards

Mots-clés :

Les nouveaux quartiers de banlieue sont souvent dépourvus de végétation. Les résidants d’une demeure deviennent des proies visuelles, offerts aux yeux curieux du voisinage.

Bien sûr, l’implantation d’arbres et de haies demeure peu dispendieuse. Toutefois, l’attente peut s’étirer sur plusieurs années avant que les végétaux parviennent à maturité. Cette période peut en décourager certains.

C’est pourquoi l’installation d’un spa dans un environnement plus dépouillé demande réflexion afin de rendre le lieu le plus privé possible. Dans ce projet, les propriétaires ont eu l’idée d’ériger la terrasse en bois à 45 degrés par rapport à la limite latérale du terrain et d’y ajouter deux écrans de bois. À l’intérieur de ces écrans, ils ont créé un palier d’environ 1m(3 pi) de large, facilitant ainsi l’accès au spa, à un banc de rangement et aux boîtes à fleurs décoratives. Lemélange de planches étroites ajourées et de grands carreaux faits à partir de baguettes de bois allège le haut de la structure.

Matériaux

Matériaux

Plan(s)

Plan(s)

Plans

Plans

 

Lire la suite de l'article sur le site de Pratico-Pratiques